Veilleurs de Sombre Comté
Bonjour/Bonsoir visiteur(euse), bienvenu sur le forum des Veilleurs !Bon forumage Very Happy

[Parchemin] Etude des goules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Parchemin] Etude des goules

Message par Norlf Brandacier le Lun 10 Juin - 18:50

Etude des goules



Voila un sujet à la fois simple et sans raison d'étude pour la plupart des personnes, et pourtant, qui pourrait ainsi expliquer avec une vrai précision ce que représente les goules?

Les goules sont au premier abord, des cadavres réanimés par des sorciers impies, ou nécromanciens. L'on accorde le principe de réanimer à la sorcellerie, car il est connu que la sorcellerie reste la magie dite "contre nature". En effet, cette magie ne s'accorde pas avec le cycle de la vie et la normalité, ce qui n'entre pas en ligne de compte dans un monde baigné de magie.

Mais au delà de l'idée de réanimer, comment expliquer qu'un corps mort, qui ne fonctionne pas, tout comme ses organes, peut ainsi se déplacer et avoir une forme de volonté contrôlée par une tierce personne. Nombre de scientifiques s’écartant de la réalité magique tentèrent d'en trouver les explications d'un point de vue logique. Aussi, une logique scientifique n'est pas envisageable dans un art comme la nécromancie, autant que dans la magie des éléments ou le chamanisme. Ce corps mort, sans organe qui fonctionne, ne peut décemment permettre aux membres, à la vue, aux sens tel que l'ouïe ou l'odorat, d'être opérationnels. Et pourtant, le cerveau, seul organe encore en fonction, demeure le seul essentiel au fonctionnement dans le cas de nos goules. C'est pourquoi pour abattre une goule, il est nécessaire de stopper son activité cérébrale, ou le défaire de ses armes corporels : griffes, donc mains, dents, donc mâchoire, pieds, donc jambes. Stopper l'activité cérébral, comme l'on a vu dans de nombreux cas de décapitation, peut ne pas fonctionner si la volonté necromantique est assez forte. A ce moment là, un démembrement devient nécessaire.

Des recherches ont démontrées cependant que la possibilité d'animer un cadavre, sans magie impie, se voulait possible, mais cette idée s'approche davantage de l'artisanat que la science pure, car un corps mort ne peut être réanimé de manière organique. C'est donc par les voies de l'ingénierie et la construction que l'on peut arriver à réanimer un corps, n'oublions pas que le corps humain, draeneï, elfe ou encore nain, reste un assemblement de "pièces", une machine en soit d'une complexité sans pareille, à la différence qu'il ne s'agit pas de vis ni de pièce forgées, mais bel et bien d'organes fragiles et irréparables le plus souvent. Un corps qui accueille une âme, une conscience, une volonté, un subconscient. Les scientifique imaginent cet état d'âme contrôlant un corps comme une machine mobile telle qu'un char contrôlée par une personne, quand aux magiciens, ils donnent comme exemple une source d'énergie canalisée dans un catalyseur. Ces deux comparaisons sont tout a fait exactes dans l'idée.

Cependant, l'acte de réanimer un corps de manière scientifique, artisanale, reste d'une extrême complexité et presque impossible. Bien sûr tout scientifique, plus encore tout mage ou artisan sait que rien n'est impossible. Pourquoi l'artisanat et la science? Simplement car l'artisanat est une science et pour accomplir ce projet scientifique, cette partie de la science est primordiale.

Le corps est un ensemble de connections, de liens organiques qui réagissent comme des pièces de machines, prenons un exemple :

"Nous avons ici un corps mort, le coeur a été percé en plusieurs parts, les bras sont dévorés en grande partie, les organes restant sont en cours de décomposition, seul un oeil peut être utilisé, avec un handicap certain." Compte rendu d'un scientifique d'Hillsbrad.

Comment alors pouvoir réparer de tels séquelles? En prenant le corps comme une machine, nous dirons qu'il faut changer la batterie, qui est le coeur, remplacer les bras par d'autres mécaniques, raccommoder les organes, leur tissus et ajouter des connections, placer un oeil artisanal, tenter de raccommoder les tissus du second oeil. Imaginez alors la complexité d'un tel projet, réanimer ce corps, prendrait plus de temps a un homme que d'animer vingt cadavres à un nécromancien. C'est pourquoi la magie est tant utilisée, car elle est d'une facilitée incroyable, mais réanimer un corps sans sorcellerie, atteindre un tel pouvoir à la seule force de son intelligence et de ses mains, voila un rêve qui placerait celui qui s'y attelle au rang de grand homme, de génie.

Cependant cette théorie scientifique, d'un morbide à souhait, devrait en toute sagesse restée théorie, pour seule idée que le corps, une fois réanimer, se retrouverait sans âme, sans volonté. Un cadavre qui ne serait pas même conscient de sa capacité a se déplacer, les personnes à l'éthique plus que douteuse, proposerait d'intégrer une âme, une volonté fabriquée par magie noire, ce qui prouve que la réanimation ne peut se faire sans sorcellerie.
L'idée même de savoir une âme, ni même une volonté fausse, projetée ainsi dans un corps mutilé, serait un crime contre la vie, c'est pourquoi, cet acte est interdit. Un crime se veut un crime quand elle provoque la souffrance et la douleur a une tierce personne.

Ce dernier paragraphe hâtif conclu cette étude, laissant une telle pensée, uniquement pensée.
avatar
Norlf Brandacier
Admin

Messages : 60
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://veilleurs.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum