Veilleurs de Sombre Comté
Bonjour/Bonsoir visiteur(euse), bienvenu sur le forum des Veilleurs !Bon forumage Very Happy

Miluky Estoski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Mer 26 Juin - 7:59

Je suis née, dans le froid. Maman me disait souvent que mes cheveux de feu réchauffer l'hiver de ma naissance. Elle ne se souviens plus de la date exacte, nous le fêtions a noël. Je me souviens, elle me laissait seule dans la cabane ou nous vivons. Elle revenait le panier plein, de la farine, des fruits secs, du lait de poule dans une jolie bouteille en verre coloré de rouge. C'était le seul jour ou nous faisions la fête, je mangeai tellement de gâteaux aux fruit sec que mon ventre était tout tendu. Cet hiver maman ne sera pas là pour me fêter ma quatorzième année ....

Cette odeur, le bois pourri, la terre mouillée, les branches qui craquent sous mes pieds. Je me glisse dans les buissons, je tente d'être furtive. Je suis petite, mon seul problème sont  mes cheveux qui se prennent parfois dans les ronces et me tirent violemment en arrière. Ce qui me vaux parfois pleins de bleus, mais aussi d'écorchures. Je l'ai vu toute a l'heure venir au terrier. Je l'ai vu dans le piège du vieux chasseur, la langue pendante commençant a ce colorée de bleu. Les petits me suis je dit. Je me glisse lentement vers le terrier, il est assez large pour l'enfant de huit ans que je suis. Je plonge littéralement dedans mon pied c'est prit dans une souche. Il fait noir, mes yeux ne sont pas encore habitués au sombre terrier. Je sent qu'on me renifle le visage. Je commence a avoir peur. "Vont'ils me mordre ?". Je suis une créature qui n'a pas l'odeur de leur mère après tout. Ils restent sauvages, nous ne sommes pas du même monde. Je sent soudainement une langue rugueuse sur le bout de mon nez. C'est chaud, sa sent l'animal, enfin pas tant l’animal que sa. Sa sent le bébé la mère doit encore les allaiter. Sa sent bon même. 
Mes yeux commencent a voir. Il est devant moi et me scrute de ses petits yeux brillant. C'est un renardeaux il est seul. La mère devait être vieille et n'a fait qu'un petit ou alors le reste de la portée a disparu prit par Dame nature car ils n'était pas assez fort. Je me redresse un peu, il vient se blottir contre moi. Je le prend dans mes bras contre moi, lui murmurant que sa mère est morte et que je prendrait bien soin de lui. Je ressort du terrier le renardeaux dans mes bras. La lumière m'éblouit un peu, le renardeaux se cache sous mon aisselle. Je le tiens par la peau de cou, reconnait que c'est une femelle et lance fière de moi: "Tu t'appellera Fifi !".

Fifi m'aider a traquer ma proie maman est encore au lit, sa fièvre ne tombe pas. J'ai treize ans, je suis doué pour la chasse même si je manque d'entrainement. Je croit que maman aurait préféré que je me mette a la magie curative. Mais même la sienne ne fait pas baisser la fièvre. Fifi bondit soudainement, le lapin détalle. J'encoche mon arc et vise. Loupé ! "Flûte, alors" me dis-je intérieurement. Mais le lapin n'est pas aussi rapide que la renarde et l'attrape dans sa fuite lui brisant la nuque en un claquement de dents. Je suis un peu poltronne, elle me bat a plate couture a la chasse. Heureusement que je l'ai au prés de  moi et maman. Nous rentrons rapidement, je n'aime pas laisser maman seule avec cette fièvre.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Sam 27 Juil - 16:01

Maman est inconsciente, j'ai peur. Je sort dehors, Fifi a mes talons. Je m'approche des portes de la ville, un garde parle avec ce qu'il semble être un prêtre. Je leurs fait signe haletante, ils me regardent, le pretre accourt. Je les conduit a maman, elle respire mal, j'entend de fort râles, je passe la tête par la porte. Elle est fiévreuse, elle transpire beaucoup, elle est amaigri elle fait peur a voir. Ses magnifiques cheveux roux sont ternes, il lui en manque sur la tête. Ses belles joues rose sont creusées, ses yeux vert clair m'observe emplit de peine et de mort. Elle sait, elle le sent, la mort viens pour elle. De grosses larmes roulent sur mes joues, mon nez coule aussi, moi aussi je le sait, je le voit elle va mourir. Je prononce un "je t'aime" et je les voit ses yeux, elle sont dans le vide, l'affreux râle disparaît, sa poitrine ne se soulève plus, je lance un cri, le monde s’arrête, tout disparaît, je suis dans le néant.

Le prêtre a fait venir une chariote, ont charge maman dedans. Son corps est froid raide, sa fait une jour qu'elle m'as quitté, je ne pleure pas. Je n'arrive plus a pleurer. Nous nous dirigeons a Hurlevent. Nous traversons la ville jusqu'au cimetière il est tôt, peut de monde dans les rues. Un fossoyeur est là il tend sa main vers moi je me demande pourquoi il comprend que je n'ai pas d'argent et me tend sa pelle. Alors je creuse, je creuse le trou où maman va dormir en attendant qu'un jour je repose au près d'elle. Je creuse, j'ai des petites mains, de petits muscles au bras mais je creuse. Cella prend du temps le prêtre et le fossoyeur attendant sagement il parle. Je regarde parfois le corps sans vie de maman. Je finit le trou le fossoyeur reprend sa pelle il dépose maman dans le trou entourée d'un linge blanc entièrement. Le prêtre fait son sermon sur la lumière et le fossoyeur me retend sa pelle. Alors je dépose de la terre sur maman. "Adieu" je murmure. Quand j'ai enfin finit je dépose des fleurs bleue dessus, elle aime le bleu.

Puis le prêtre me tire par le bras en hurlant que je vais allée a l'orphelinat, que de toute façon je ne serait qu'un bouche a nourrir en plus, que soit ont m'adoptera soit ont viendra me prendre et qu'un jour je serait esclave que sa arrive a certains qui ne se tiennent pas correctement qui sont sauvage comme moi. Et puis les petites filles rousses y en a tellement que moi, je resterait là surement toute ma vie et je finir a servir la lumière comme personne voudra de moi. Je me débat il me serre plus fort je ne veux pas y allée. Il me menace disant qu'il vont tuer ma renarde que c'est une bête qui n'a pas sa place ici en ville. Il se met a me frapper; alors je lui mord la main, il me lâche et je m'enfuit. Je court a travers la ville totalement perdue je trouve les portes et m'enfuit. Je court le long de la route, toute essoufflée je suis au comté de l'or. La ville semble morte. Une vieille dame tire de l'eau au puits. Elle n'a plus de dents et pue la mort même si elle marche. Elle me regarde de ses yeux vitreux je dois lui faire de la peine. Elle me dit d'allée a l’abbaye, la bas, ils forment des aventurier et des gens bien. Alors je court je court vers mon destin et vers l'abbaye, Fifi a mes cotés.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Lun 29 Juil - 7:00

Me voilà a l'abbaye, l'homme me prend par pitié me demandant ce que je désire ici. Je lui montre mon arc, la renarde et lui dit que je défendre le royaume que je n'ai plus rien a par moi même et mon renard en ce monde. Il me donne des taches a faire j'avoue que je prend plaisir a me rendre utile.

Puis au bout de quelques jours il m'envoi au Comté de l'or alors je m'y rend. Je suis devenue trop forte pour les taches de l'abbaye et puis d'autres personnes arrivent. J'arrive a la petite ville ont enterre quelqu'un surement la vieille Dame j'ai un pincement au cœur. Je rentre dans l'auberge et la je voit des femmes de toutes espèces a moitié nues dansant, prenant des position obscène, je parle a un type normal dans ses lieux il m'envoi faire quelques taches simple. J'ai peur ici, je me dépêche de leur rendre services. Un garde parle d'un camp de bûcheron je m'y rend fuyant cette ville de perversité.

Au camp de bûcheron, tout est différent les gens sont normaux et vaquent a leurs occupation j'aide a rentrée le bois, je tue quelques murlocs et trouve des ours et loups, alors je tanne la peaux rentre Hurlevent en griffon et la vend ainsi que la peau. Sa me rapporte quelques pièces je suis heureuse je peux manger a ma faim dans la taverne. 

Un homme d'une trentaine d'années, m'aborde, mon premier vrai contact depuis que je traîne dans le vrai monde. Il se nomme Swenn, il a était comme moi, orphelin, il est un genre de voleur qui prend le trop plein des bourses des riches pour pouvoir manger et vivre sans rien faire. Il est gentil je le revoit souvent en venant vendre mes peaux. Un jour ont se dispute, il me dit que je serai mieux a l'orphelinat, il ressemble au prêtre dans son regard alors je m'enfuit a nouveau. Et part vers la marche de l'ouest, ont dit qu'il y règne une grand pauvreté alors j'irai prêter mon arc a ses pauvres.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Lun 29 Juil - 7:08

A la marche de l'ouest, les gens s'entassent dans des maison brisées les enfants courent pieds nu et tendent leurs mains vers moi. Je chasse et distribue la viande mais seule je ne ferai pas grand chose. Les gens sont trop pauvre ici j'ai du mal a les aider. Les bandits rôdent aussi. J'ai peur, la nuit je ne dors pas. Une nuit je me faufile et reprend mon chemin. Je ne pourrai pas tous les aider ils sont trop nombreux et je suis seule. Certains enfants disparaissent et des adultes aussi. Il faut que je parte. Je m'enfuit vers les carmines mais la bas se sont les orcs qui posent problèmes. J'aide comme je peux et puis je suis attirée par le bois au sud. Ses bois noirs et sombre où règne le monde constant de la nuit. Je prend un cheval et file vers le destin.

J'arrive au bois les gens ont peur ont le sent dans leurs yeux j'ai pu constater qu'ils y a une milice qui veille, mais ma bourse est presque vide alors je vais a l'entrée de strangelronce chassait le tigre pour la peau et la viande. Je rentre tout vendre a Hurlevent et me retrouve a nouveau dans la pénombre de Sombre Comté, ont dirait qu'elle m'attire. Je rentre dans la taverne. Un homme plutôt vieux a mes yeux m’accueille se demandant ce que je fait ici, si jeune. Je lui compte rapidement mon histoire, et la une humaine hystérique rentre dans la taverne et lui fait des farces. Des farces dans la pénombre.... Cet endroit triste. Elle me regarde et me dit je vous engage. Je fait partie des veilleurs sans vraiment prendre le temps de m'en rendre compte. L'homme râle sur la femme, mais elle lui tient tête et me voilà avec mon tabard sur le dos, et une nouvelle maison.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Lun 29 Juil - 7:42

Elle a eut du mal avec le Sergent Yan, elle a eut du mal avec tout le monde, les ordres elle en a rarement reçu et c'était souvent tendu, les adultes à ses yeux sont tellement différents d'elle. Elle a rencontrée et apprit a connaitre les Veilleurs.

Yan est têtu plus qu'elle, elle dû mal a entendre ses ordres. Il y a Morduin aussi, elle a mit du temps a la comprendre jusqu'au soir ou il l'as consolé de ses pleurs. Debaron semble différent un druide c'est toujours particulier il accepte mieux les choses ont dirait même si dans son regard il y a une profonde tristesse, qui semble impossible a combler. 

Il y a aussi Deane une humaine un peu folle, je prend plaisir a lui offrir des robes, en même temps je ne me voit pas dans une robe... Il y a Liz aussi, une jeune fille qui est comme ma soeur, mais elle a disparu il y a peu, elle me manque tellement. Harène qui est comme une mère pour moi, les cicatrices de son visage la rendue dure alors qu'elle fond a l'intérieur comme un fondant au chocolat. Il y a Naelynn la sergent, elle s'occupe de sa nièce Lucie une jolie petite fille, la pauvre elle a déja tant vécue a son âge. Il y a Danny, le coincé comme j'aime l’appeler, il est droit dans ses bottes, mais gentil. Il y a mon sergent Connor un grand frère a mes yeux. Le commandant qui agit comme un père pour moi, il m'as même offert un chapeau comme le sien... Mais il est fort moche sur ma tête. Son fils drake, il est rude mais gentil.

Puis y a Cécile, elle me fait peur, elle semble froide. Et puis il y a eut Vanessa elle me manque aussi. Différente une femme de la pénombre je l'ai tuée de mes mains. Parfois quand je regarde mes mains je revoit le sang... Je touche ma fiole où une part d'elle repose et je pense a elle. Elle reviendrai jamais comme ma mère. C'est compliqué, j'attire le malheur je pense. Il y a peu Stella est arrivée maigre traumatisé je ferait tout pour lui faire oublier les sévices du comté de l'or et je retrouverai un jour ses tortionnaires pour les tuer.

Et puis il y a Johan... Johan, un jeune garçon au regard charmeur de son bleu magnifique. Il rend toute bizarre quand je le voit, je ne sais pas ce qu'il se passe. J'ai envie de toucher ses cheveux blonds, et de déposer mes lèvres contre les siennes comme je l'ai fait pour dire adieu a Vanessa, mais en différent. Nous nous sommes baignés un jour ensemble j'avoue avoir regardais son corps. J'en rougit encore. Le commandant me tuera si il sait, il n'aime pas que l'ont me sorte du droit chemin. Il appelle sa mon destin de la pénombre.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Lun 29 Juil - 8:04

Je me suis rendue au campement, malgré le fait que je doive être cantonner dans la maison de Drake. J'ai observée le campement, Sœur Cassandre et ses hommes étaient déjà là. Je discute avec Danny, et là c'est Johan qui se pose avec le griffon je ne voit plus que lui. Ses cheveux flotte au vent il a sa belle armure. Je le regarde limite rougissante il me salut. Je me colle un peu a lui s'en m'en apercevoir, nous suivons le groupe et murmurons tout bas en nous moquant un peu de la situation et parlant du fait que je ne soit pas a l'abri malgré cette épée de Damoclès sur ma tête. Il me dit qu'il les tuera ceux qui me veulent du mal. Mon cœur bondit dans ma poitrine.

Nous foulions, la maison ensemble avec les autres mais pour le moment dans mes yeux il n'y a que lui. J'ai peur de mourir sans savoir. Savoir quel goût ont ses lèvres, savoir si lui aussi se sent bizarre au prés de moi. Alors je me lance tente par la parole de me faire comprendre mais j'ai l'impression qu'il ne comprend pas. Je finit par l'embrassé, c'est comme un éclair qui me transperce, je suis bizarre, personne ne m'as fait sa avant pourtant j'aime les veilleurs mais Johan... C'est différent. Les bruit de bottes de Connor me ramène a la réalité je reprend rapidement ma place, et tache de prendre un air innocent. Connor nous regarde l'air de rien, puis partit nous rougissons et ne nous disons rien.

Plus tard il part aider les autres, je suis sortie je ne sais pas quoi dire pour expliquer mon comportement. Je les rejoins plus tard dans une sorte de grotte. Je les distingue dans la pénombre, face a une armée de zombies et d'orcs non morts. Nous continuons la mission, le commandant nous a rejoins. Il boite, il ralentit le groupe, une partie du groupe fuit je reste avec lui malgré ses supplications, je cogne même l'écuyer de Sœur Cassandre. Et là je lui dit pour lui donner une raison ou une colère qui fera briller en lui une étincelle de "je veux vivre". Que j'ai embrassé Johan et la il me dit ce mot se simple mot. "Vous êtes amoureux alors", amoureux, sa raisonne dans ma tête. C'est donc ça, je l'aime... Moi qui pensait juste que j'était faible ou trop curieuse, que je voulais juste savoir et l'embrasser pour comprendre. La survie reprend le dessus, nous finissons la mission. Johan est bléssé, je le conduit au dispensaire.

La je l'aide a se dévêtir, pour une fois je me laisse a écouter mon corps et mon cœur pas mon esprit. Je l'embrasse, je lui touche le visage, je suis triste, triste de le voir ainsi. Le commandant arrive l'air froid, plus froid que d'habitude. Je m'en fiche, je veux pouvoir aimer, aimer Johan, le temps que me laissera la vie, la pénombre pour l'aimer. Il fait venir le Docteur je dois sortir.

Il m'engueule en quelque sorte au fond de moi je me dit qu'il n'as pas tord que tout se que je touche brûle et disparaît, Maman, Vanessa.... Je retourne au dispensaire le docteur veux me sortir. Moi qui est veiller, tellement de veilleurs la c'est Johan et ont veux m'éloigné de lui. Moi qui voulais juste me tenir a ses cotés et m'endormir en lui tenant la main comme j'ai fait pour Ytore. Mais la c'est Johan est tout le monde a peur. 

Après plusieurs péripéties, une engueulade, une flèche dans le pied, attachée même a un lit telle une bête. Je finit au bureau du commandant, me parlant de mon destin et de ce que veux la pénombre de moi. Mais il ne comprend pas Johan est revenu a la pénombre, c'est surement son destin d'être lié au mien. Ils ne voient que de moi une enfant, Johan voit de moi une femme et sa me rend simplement heureuse. Je me suis ensuite faufilée au dispensaire, j'ai dormit sous le lit, attrapant la main  tomber a ma portée, et me suis endormi. Ce matin j'ai laissée, des pommes, du chocolat et une miche de pain sur la table, puis je suis sortie sans faire de bruit, biensûr j'ai déposé un baiser sur les lèvres de Johan en partant, je l'ai regardé un moment, le Doc a bougé dans son sommeil alors j'ai filer.

Le cœur lourd je regarde vers le ciel, toujours gris un rayon de soleil se faufile a l'horizon entre les nuages, je souri. Le cœur lourd, je part a la chasse avec Fifi, que va me réservé le commandant aujourd'hui ?
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Mer 31 Juil - 6:24

J'ai était une peureuse, me cachant dans les recoins de cette maison en ruine... Ce soir là ou j'ai assisté Sœur Cassandre au cimetière de la colline aux corbeaux. Pour la première fois de ma vie, je me suis sentie faible...

Inutile...
Petit fille en boule dans son coin ...
Ratant toute ses cibles...
Blessant même un de ses alliés....

Rien je ne suis rien. Juste une petite fille, une petite fille qui a peur, qui a perdue son assurance...

Le commandant a peut être raison, l'amour m'as peut être rendue faible. Mais je ne veux pas refouler mes sentiments pour Johan et les mettre dans une petite boite au fin fond de mon cœur. Un bateau par pour le Norfrend dans peut de temps. Ont dit que là bas, il y a encore de grande poche du fléau morts-vivants. Je vais partir avec un petit groupe de recrue, je vais chercher à avoir de l'expérience dans ses combats. Je vais réapprendre la survivre dans un milieu hostile loin des miens, loin de la pénombre qui me protège. 

Certains ne comprendrons pas mais il le faut, il faut que je trouve la force seule pour une fois. Il faut que je reprenne confiance en moi... Et puis le commandant attend beaucoup de moi, et je dois être a la hauteur de ses espérances, pour qu'il soit fière de moi. Depuis sa révélation, je me dois de changer de ne plus être une enfant mais de devenir une adulte avant l'heure. Je dois porter haut et fièrement les couleurs couleur de mon tabard, en être fière et que celui qui me voit avec n'en pense que du bien. Je l'admet j'ai parfois du mal a me contrôlée et mes vieux démons resurgissent et je ne sais tenir cette langue d'insolente. Que la pénombre me pardonne, je suis encore jeune et je ferait de mon mieux.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Sam 3 Aoû - 10:05

J'ai pris le bateau pour le Norfrend, le voyage fût long, Fifi sur mes genoux, apeurée d'être sur l'eau. Je suis la plus jeune bien entendu. Les autres ont tous dix-sept ans et au delà. Le plus vieux dans la cinquantaine me tiens compagnie. Je lui parle du Sombre-Comté, des mes amis, du commandant de ma raison d'être ici. Il m'écoute et hoche la tête lentement m'écoutant.

L'air ce refroidit, je sort Fifi restant cachée derrière des tonneaux. Le vieil homme est sur le pont lui aussi. Il fait nuit, je n'ai jamais vu les étoiles briller autant. C'est beau si seulement j'avais quelqu'un pour voir cela avec moi. Je m'approche du vieil homme, enrôlée dans sa peau de worgen. Il se retourne et me sourit gentiment.

-"Nous seront arrivés a l'aube."

Je lui sourit, et m'approche du vieil homme.

-" Il fait froid, dis-je.
- Bien-sur et il fera encore plus froid a l’intérieur des terres. Mais n'ai pas peur, si tu écoute bien mes instructions tu restera en vie dans toutes les situations."

Je lui sourit gentiment. Écouter, et vraiment la chose qui me fait défaut. Peut être qu'ici elle apprendra enfin a écouter les ordres. Et peut être que je deviendrai plus forte. Que la survie dans le nord libèrera la grande chasseuse qu'elle dois être pour aider le Commandant, mais surtout protéger les autres Veilleurs et le bois.

Je rabat la peau de worgen contre moi et regarde la lune. Es ce qu'ils la voient eux aussi de la place.

avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Jeu 8 Aoû - 19:31

Le vent fait voler les flocons glacés sur mon visage. Je tache de garder mon capuchon en place. Ce froid est horrible, il pénètre partout, sur la peau, sous la peau, dans la chair et surtout dans les os. Nous sommes dans la désolation des dragons a la garde d'hiver. Nous avons montés notre camp dans la ville, derrière les murailles. Au moins nous sommes a l'abri, le but étant d'apprendre a survivre pas a mourir.

J'ai une tente a moi toute seule. Prés de celle de notre instructeur. Le vieil homme du bateau est en fait notre instructeur, c'est un ancien général a la retraite. Il a perdu son avant bras gauche, mais reste un bon combattant et surtout un puits sans fond d'expérience. Nous avons passés plusieurs jours a nous entrainés à mains nues, a la dague et aussi a l'arc. Mon corps est pleins de bleus et de courbatures. Je m'endors le soir las, au cotés de fifi. Parfois je pleure, parfois je suis trop fatiguée pour penser et je m'endors directement. Le bois me manque. Les veilleurs me manquent. Tout me manque. Il fait froid ici, c'est dur de tenir.

Demain nous partons en expéditions dans les terres, nous battre contre de vrai ennemi, des errants du fléau. J'ai vu un wrym de givre aussi hier soir. Ce corps squelettique,des os blanc et bleu, des restes de chair sur les flans. La mort hante ses lieux. Même au bois ont ne sent pas cette mort partout.

Vivement demain, pénombre fait que survive jusqu’à te revoir.
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Ven 27 Sep - 6:47

Elle l'avait rencontré sur la place Faol à Hurlevent. Au début son attitude l'aurai fait fuir, mais il a su la charmée. 

Il avait un lourd passé au fond elle s'en fichée, elle était sous le charme et tombée amoureuse de lui.

Qu'il est beau dans son regard, ses cheveux couleur des épis que l'ont va récolter, ses yeux qui se posent sur elle est la désire ardemment. Ce physique de jeune homme, sa classe et son éducation noble. Tout lui plait en lui, elle lui a tout donnée même sa virginité. 

Elle a tenue tête a sa famille pour qu'il l'accepte, elle a accepté la sienne malgré tout les différent qui la lie a la sienne. Elle a même apprécié son père Filz, malgré les ont dit sur lui, elle a apprit a aimer son beau-père. 

Ils ont vécu ensemble dans un lieu plutôt sordide et plongé dans l'obscurité avec des voisins peut accueillants. Pourtant ils étaient heureux et s'aimer sans retenue en ce lieu. 

Elle a même accepté son  ancienne fiancée, elle a servit de mère a son fils Maxime. Ce petit être qu'elle aime autant que lui.

Elle a voulu fuir sa famille pensant que celle-çi ne l'aimer pas. Et quand elle a retrouvé enfin, il est partit. Sa seconde famille, celle qu'elle désirait tant construire avec lui.

Elle a pleuré toute la nuit, elle a dormi dehors la tête dans la fourrure humide de son tigre les yeux rougit et boursouflés d'avoir tant pleurée. Elle a su garder la tête froide face aux autres. Mais elle souffre une partie d'elle a l'air morte, vide de tout sens, sa lui fait mal, sa la ronge, elle l'aime. 

Elle pleure, elle pleure celui qu'elle a perdue, celui qu'elle aime. Celui avec qui elle veux faire sa vie. Elle a glisser sa bague de promesse de mariage à son collier, ranger prés des souvenirs des amours perdu et des amitiés. Elle aime, elle en meurt, elle ne quittera pas le bois de peur de le revoir au cou d'une jeune femme s'aimant comme il a pu l'aimer. 

Elle Murmure son prénom dans ses rêves entre deux sanglots ... Victivien ....
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Mar 8 Oct - 13:56

Elle a passé une charmante soirée, oubliée la maison qui brûle, oubliée la séparation avec Victivien, d'ailleurs oubliée qui elle était au fond. Dorian était venu au Bois en début de soirée, ils avaient parlé comme ils le font souvent depuis qu'ils se connaissent. Souvent même ils ne parlent pas pendant quelques minutes et ne font que s'observer mutuellement.

Elle aime beaucoup sa compagnie, il faut dire que c'est un charmant homme, pleins de belles manières, un agréable accent gilnéen, de la conversation, un sourire carnassier et un magnétisme sans pareil sur elle. Elle passerait des heures suspendue à ses lèvres, buvant ses bonnes paroles, le dévorant à son tour du regard. Elle l’apprécie et il semble que cela soit réciproque.

Il lui a proposé de ce rendre à la Foire de Sombrelune. Elle n'y avait jamais été, se détendre pour elle ce n'était que courir dans les bois et chasser le gibier que ceux-ci proposaient. Il lui avait offert le griffon jusqu'à Comté-de-l'Or ; elle avait pressé le pas prés de l'auberge d'ailleurs, n'aimant pas trop les curiosités que propose l'établissement. Ils avaient passés ensemble le portail. Le vent du large fouettait son visage rendant ses joues colorés. Les yeux brillants de découvrir ce nouvel endroit, Dorian lui expliquant que ça lui rappelait la Forêt de son enfance, elle trouvait que le charme des lieux allait très bien avec sa personne. Un coté sombre et tellement attirant à la fois. Ils marchèrent ensemble jusqu'à l'entrée de la foire. 

Après lui avoir offert des jetons, ils jouèrent, ensemble, au jeu de Cogne-gnoll. C'était la première fois qu'elle le vît ainsi jouant simplement, se prenant aux jeux enfantin avec elle. Elle lui souriait, le regardant avec une certaine tendresse. Elle le trouvait beau, qui ne le l'aurait pas trouver beau ? Le sourire aux lèvres, le regard rieur, jouant ainsi avec la jeune fille qu'elle était. Puis il l'amena au canon. Elle prit peur de voir ces gens se faire envoyer en l'air pour le plaisir. Elle essayât cependant, entraînée par le fait que lui en avait le courage. Après un vol a couper le souffle, elle arriva à son tour dans l'eau. Elle nagea un peu vers le bord, il lui prit la taille avec tendresse tranchant avec la bête qui sommeille en lui. Elle se mit à douter pendant qu'il l’enlaçait : était il le monstre qu'il semblait être ? Voulait-il simplement la charmer ? Pourquoi alors qu'elle tentait de fuir les sentiments du cœur celui-ci était si doux si tendre avec elle ... Ce laissait-elle prendre dans son jeu, était elle en train de perdre pied oubliant leurs âges, leurs différences, les dangers qu'elle pouvait courir auprès de lui. Elle se sentait tellement protégée dans ses bras. Il apposa doucement sa main contre la sienne, incantant un sort dans une vieille langue. A présent elle ne risquait plus de se noyer dans l'eau. Il la ramena au bord de l'eau, elle aurait aimé rester plus longtemps dans ses bras. Peut-être serait elle rester ainsi pour toujours s'il ne l'avait pas aidée à regagner la terre ferme.

Puis ils ont visité ensemble l'animalerie. Ca la rendait triste de voir les animaux ainsi. Lui était fasciné par le fait que les animaux lui fasse confiance, qu'elle les touchent avec amour et tendresse, les laissant égaux à elle même. Il se faisait proche ; elle aime son contact, elle aime son souffle chaud charger d'épices qui lui font tourner la tête. Elle aime la chaleur de son corps quand il la touche. Elle le regarda et le trouva de plus en plus beau, de plus en plus touchant. Il la charmait, elle aimait ça. Elle se sentait femme auprès de lui, si désirable. Après l'animalerie ils partirent dans les bois.

Ils ont marché un petit moment. Elle s'est baissée, ramassant une de ses magnifiques fleurs recouvrant le par-terre. Elle c'est piquée sur les ronces. Elle a glissé la fleur dans ses cheveux. Il l'a complimenté, soignant sa minuscule blessure. Elle l'aurait bien embrasser, mais elle n'a pas osé. Elle ne voulait gâcher la magie du moment, le fait d'être auprès de lui. Un simple baiser sur la joue, elle lui a donné, telle une enfant. Ils ont fini par partir. Regagnant les bois en griffons.

Elle ne veux pas le quitter. Elle sait qu'elle n'ai pas raisonnable mais à quoi bon, il lui fait tout oublier. Auprès de lui, elle peux être simplement elle même. Elle lui a proposé de passer la nuit ensemble dans les bois. Elle l'a amené derrière la Tour des Mendiants, elle aime aller sur la tombe de ce héros mort et laisser seul ici. Il a adoré l'endroit, pourquoi ne l'aurait-il pas aimé après tout ? Ils ont beaucoup de points en communs, au fond. Peut être tente-t-elle de se voiler la face, en se disant qu'elle ne risquer pas de tomber amoureuse de lui. Peut être au fond lui a-t-il ravit une partie de son cœur malgré tout. Elle a finit par s'endormir contre lui, contre sa forme de loup. Une force de la nature dangereuse, s'il le voulait, il pourrait briser sa fragile nuque entre ses griffes. Elle n'a pas peur pourtant. Elle s'endort contre son torse chaud, caressant la douce fourrure, reniflant son odeur, se laissant enivrée, tendrement, dans les bras de la bête.




(Dorian m'a retouché l'original je met le sien. )
avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Miluky Brandacier le Ven 13 Déc - 7:46

 Miluky a écrit:Elle avait couru sans s'arrêter à peine sur le territoire des elfes, elle avait traverser les tarides de nuit et elle était arrivé dans des marécages profond et obscur. Minou était à ses côtés peu rassurer, la bête en colère ayant pris le contrôle sur elle. Elle grogner de fureur une nuée d'oiseau sombre s'envoler de l'arbre ou elle avait trouvé refuge.
Minou s’allongea à ses côtés, l'air inquiet, laçant des jappements de peur, Miluky lui répondit par des grognements. 

Elle reprit peu à peu forme humaine, et se mit a pleurer. La tête entre ses mains, son corps en boule.

" Dorian, sanglotât elle. "

Un bruit la fit sursauter tout prés, Minou grognât à l’affût.  Des feux follets flotter dans les airs de couleur verdâtre, au loin un lanterne semblait flotter seule au milieu des arbres mort recouvert de mousse et autre lichen. Miluky observa un moment, n'entendant pas le bruit derrière elle. Un ogre surgit de nulle part, Minou se jeta sur lui, Miluky attrapa son arc. L'ogre l'envoya dans les airs au loin, elle cognat violemment contre un arbre dans un lourd craquement d'os. Minou arriva a arraché une partie de la gorge de l'ogre celui chancela dans des giclées de sang et finit par tomber lourdement au sol.

Miluky mit sa main à ses cotes douloureuses, elle tentât de se lever tant bien que mal. Son pied glissa, elle tombât jusqu'à la taille dans la boue, tentant en vain de se dégager s'enfonçant doucement. Elle sortit la gemme de Dorian, celle ci glissât de ses doigts et tombât au sol prés de minou.

" Prend la pierre Minou, amène la lui, pleurât elle sentant son heure proche."

Minou saisit la gemme dans sa gueule, regardant sa maîtresse.

" Part Minou part ! La boue lui arrivant au dessus de la poitrine."

Le gros félin grognât et partit vers les serres rocheuses. La lanterne se rapprochant peu à peu de Miluky qui ne la voyait pas pourtant. Elle s'enfoncait pour sa part de plus en plus, son visage ressortant de la boue.

" Je ne serai jamais votre Dame de Roncesang, pleure t'elle. Le destin à tranchait....  Je vous aime Dorian, Je vous aime pour toujours."

Et la boue ensevelit alors son visage, la belle rousse disparut dans la boue sale et froide d'un marais....


avatar
Miluky Brandacier
Admin

Messages : 247
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miluky Estoski

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum